La Gonâve/Bacc II : le lauréat John Kenley Eriné est honoré

FB_IMG_1536114533611

Kenley en uniforme avec sa cravate au milieu et Louisjuste Bastingor tout près de lui

John Kenley Eriné a brillé aux examens officiels en classe terminale pour l’année scolaire 2017-2018. Il a été honoré le 27 août dernier au local de l’église Wesleyenne d’Anse-à-Galets.

Présidée par l’inspecteur principal du district scolaire de la Gonâve, Jones Lagrandeur, le directeur Élie Pierre et son complice Bruno Toussaint ainsi que d’autres citoyens ont participé à cette cérémonie. En récompense à ses efforts, Kenley a reçu un laptop et 200 dollars us. Il est rétribué pour son titre de lauréat de l’île Gonâvienne (Bacc II) avec ses plus de 1 200 points.

Avec cette note sur 1 700, personne n’a fait mieux que le petit frère de Biko au Bacc II cette année à la Gonâve. Élève du Complexe Scolaire Sainte-Bernadette (CSSB), pour John Kenly Eriné la vie n’a pas été toujours rose pendant ses études classiques. « Je viens de traverser difficilement une étape très importante dans ma vie. Malgré tout j’atteins mon objectif avec brio. Et maintenant je vais affronter la vie universitaire », a dit Kenley.

Depuis quelques temps, le CSSB représente l’une des plus grandes écoles Gonâviennes. Cette grandeur est basée sur la discipline. Et le travail incessant des professeurs en salle de classe pendant l’année scolaire avec les élèves. Ainsi, Kenley croit que sa récompense n’est ni un cadeau ni le résultat de la tricherie.

received_269474037007027.jpeg

Kenley

« Je voulais être l’un des majors de ma promotion. Mais l’être sur toute l’île m’est encore une plus grande fierté. C’est toujours une joie quand je reçois des appels et textes seulement pour me féliciter pour ce laborieux travail », s’est réjoui le natif d’Anse-à-Galets.

À 19 ans, le frérot de Myfrantcy Eriné n’a fréquenté aucun autre établissement que le CSSB, de la préscolaire à la philo. Il invite les jeunes de son âge à faire de l’éducation leur priorité. « J’aimerais que ma génération donne la première place à l’école. S’éduquer en Haïti n’est pas facile, mais si on fait des sacrifices, on y arrivera au bon port », a conclu le lauréat.

Notons qu’avec 1487 points, le lauréat de la 9ème AF, Louisjuste Bastingor, est aussi un élève de la Sainte-Bernadette.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s