« Une autre face d’Haïti », le symbole de l’union fait la force

Valéry Daudier à l’ISNAC

Au local de l’ISNAC a eu lieu la vente signature du livre « une autre face d’Haïti » de Valéry Daudier, le vendredi 07 décembre 2018. Un véritableclassique ou l’auteur peint un tableau différent de la société haïtienne, bien au-delà de la situation socio-économique de la première république noire. La légende, « l’union fait la force » semble être encore présente dans des quartiers haïtiens.

Le journaliste de « Le Nouvelliste »

Couleurs vert et noir, exceptionnellement bien couvert. Une couverture qui reflète l’espoir et la fierté des haïtiens, trop souvent mal vus ailleurs. Ce nouveau bouquin déjà disponible de grandes librairies (LA PLEIADE…) est composé de 45 reportages. Méticuleusement traités. Ce chef-d’œuvre met en lumière les activités sociales positives que réalisent des habitants de certaines zones reculées d’Haïti.

À travers cet ouvrage, le journaliste de Le Nouvelliste fait un zoom là où les gens croient encore au changement. Ces derniers ne misent pas sur les hommes politiques. Et ils se donnent à fond dans des mouvements communautaires en vue de développer une section communale, une commune, un arrondissement…

V.D, Souriant

Quant aux stratégies utilisées, cela dépend de la situation qui y présente. Ainsi, les gentilés agissent en fonction des besoins de leur canton. Mais d’une façon ou d’une autre, ils posent certainement des actions concrètes. Et coûte que coûte, ils parviennent à améliorer leur mode de vie. Pour preuve, à Gambade, les habitants se donnent et dépensent tout pour la réalisation de 18 kilomètres de route pour rendre plus accessible ce petit quartier. Ces gens agissent sans aucune aide du gouvernement haïtien encore moins de l’étranger.

Énergie, temps, sueur, sang…ils investissent tout et tout. Que dire des vaillantes femmes du Sud-est ou des 10 700 femmes de la CAFDESA qui s’unissent, s’associent pour trouver un aller mieux? Cependant, leurs efforts sont méprisés par les dirigeants haïtiens et surtout négligés par les professionnels de l’information.

« Le plus souvent, dit-il, ce sont les mauvaises nouvelles qui font la une dans les médias ». Constate celui qui travaille pour Le Nouvellise, fondé par Guillaume Chéraquit en 1898, soit le plus ancien quotidien du pays. Pourtant il y a d’autres sujets plus intéressants qui pourraient éveiller la conscience des gens, les susciter à apprécier et aimer leur patrie davantage. Regagner la confiance des touristes et les attirer à nouveau vers le pays. Donc, c’est exactement dans cette démarche que s’inscrit l’ancien étudiant à la faculté des sciences humaines de l’UEH, Valéry.

Valéry en signature

Depuis que Daudier endosse ce costume (auteur), il est à sa 5ème vente signature. C’est la seule façon, estime-t-il qu’il peut contribuer au développement de ce pays pour lequel il avoue avoir tant d’amour. Un sentiment qu’il ne peut exprimer qu’avec sa plume. Contribuer socialement à l’avancement de sa patrie. Ce que fait le natif de Camp-Perrin passionnément.

« Si je voulais avoir de l’argent, je vendrais du riz mais pas des livres », sourit-il dans sa chemise aux carreaux multicolores. « Je m’y attendais pas à écouler nombreux de mes livres ou le tout. Car, on sait tous que les gens ne travaillent pas, mais aimeraient bien en retirer un ». On est presqu’à la fin de la journée, plus de 30 exemplaires sont déjà vendus.

De nos jours, les jeunes sont plus accros aux jeux vidéo et smartphones que de passer du temps à fouiller les livres. Ils ne manifestent pas grand intérêt pour la lecture. Ce qui prouve sans doute leur incapacité à faire des réflexions mûres, même à travers les universités. Ainsi, l’enseignant en écriture journalistique à l’ISNAC invite l’élite directive à être toujours en quête de nouvelles connaissances. « Les téléphones intelligents ne sont pas faits uniquement pour prendre des photos », indique-t-il. On peut les utiliser autrement à l’ère de la technologie. À bon escient.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s