Les 5 jeunes gonâviens qui ont marqué 2018

 

 

Au terme de l’année 2018, malgré le vent de désespoir qui souffle sur le pays, des jeunes conséquents croient pouvoir redonner l’espoir à Haïti. D’une manière ou d’une autre, ils ont contribué dans des activités positives de leur communauté respective. L’équipe de « La Nouvelle » vous présente sa liste (1er janvier 2019).

JAMES

James Cinada (l’homme au grand cœur)

Temps, énergie, argent…James Cinada s’est entièrement donné pour l’ile de la Gonâve. Objectif : Aider la majorité des Gonâviens à se rendre a l’école. En 2017, à travers son projet « Lagonav Noukapab (LGNK) », il a aidé environ 500 démunis à prendre le chemin de l’école. L’an dernier (2018), LGNK a distribué des fournitures classiques et autres articles à plus de 1 000 enfants. Chacun de ses actes prouve son amour pour la Gonâve. Lors d’un match spécial 30 juillet écoulé, le patron de LGNK a honoré Jean Rebert Ménélas, le Roi du foot gonâvien. Celui-ci a marqué des esprits pendant son passage glorieux au sein de Roulado Fc qui a été au sommet de la D1 (2001-2002-2003).

James Cinada, ce jeune vit aux Etats-Unis depuis 11 ans mais n’oublie pas sa zone natale (Palma). En effet, avec l’appui d’autres amis il a réalisé la plus grande action sociale de l’année. Et ce, hors de toute pensée de devenir homme politique. 9 décembre dernier, la figure emblématique de LGNK a remis les clés d’une maison toute neuve de deux chambres à coucher à Bibine. Sans secours, cette femme et ses 5 enfants vivaient dans une petite maison d’une chambre. Tôles rouillées et percées, toit complètement détruit, murs fissurés, les conditions de vie de cette famille étaient inhumaines. Mais aujourd’hui, grâce à la bonne foi de Cinada, Bibine et ses progénitures respirent un nouvel air.

 

gesper

Gesper Isaac (le Manuel Gonâvien)

Depuis après le départ de Samuel les habitants de la Gonâve n’ont presque plus accès a l’eau. Personne ne s’en occupe à part des efforts récemment du brave Gesper Isaac. Surnommé « Le Manuel Gonâvien », il est cet homme qui ose prendre en charge la pénurie d’eau à laquelle fait face la communauté gonâvienne alors que la DINEPA fait semblant de n’en pas remarquer. Avec son association « des Jeunes Dorvaliens en Action pour le développement Socioéconomique de la Gonâve (OJDADSEG) »  il tente tout pour alimenter la ville Ansoise en eau potable passant d’abord par la réhabilitation du centre de distribution d’eau « Nan Bare » (Anse-à-Galets). À cet effet, par son courage et sa force de ce jeune homme a conscientisé d’autres citoyens de la ville qui lui accompagnent dans cette initiative si louable visant la recherche de ce liquide vital. Aujourd’hui, ce rêve n’est pas trop d’être réalisé.

Gesper Isaac, très actif sur l’ile de la Gonâve, est logisticien à l’association « Men Ansanm pou Lagonav » qui s’occupe des infrastructures routières. Cette association a récemment lancé un projet de construction de 8 kilomètres de route reliant Anse-à-Galets à Palma, dont 160 mètres sont presque achevés.  

 

Mp

Mardoché Paul (le peinture-né)

Ses touches ont surpris nombreux à travers le réseau de Mark Zuckerburg, là où Mardoché Paul expose ses œuvres. Avec son crayon, il est devenu populaire en un laps de temps. Ce jeune qui est dans la vingtaine prouve son savoir-faire et son amour pour la peinture suite à chaque tableau qu’il présente. En effet, il est très réputé pour la qualité de son travail. Mardoché Paul, environ un mètre de haut, peint des personnalités gonâviennes entre autres l’ancien député Béguens Théus, le promoteur Arnold Anevil et son compère de Festigonâve Nico Jean-Louis. Si ce talent n’a pas encore brillé au plus haut niveau, il lui manque seulement un brin d’encadrement pour y parvenir.

 

AT

Amos Toussaint (le combattant)

 

C’est un nom qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Il est un Gonâvien de sang. Celui qui veille sur l’ile en tout temps en tout lieu sur sa bonne marche, qui dénonce certaines manœuvres frauduleuses des élus locaux.  Un défenseur de la classe défavorisée. L’un des jeunes à avoir fait échec à la création du centre financier international de la Gonâve. L’ancien étudiant de l’UEH a pris le contre-pied le décret sur le CFIG publié par l’administration Martelly dans le Moniteur, le jeudi 7 janvier 2016. Amos Toussaint a été à la tête de plusieurs groupes de jeunes qui montrent encore leur désaccord sur la création de ce type de zone franche. Selon le natif de Pointe-à-Raquette, un projet de la sorte, sans aucun plan de développement, ne sera pas bénéfique pour la population. Sous ses tresses, à travers ses textes, il prouve réellement que l’arme de la dialectique est sa principale force.

 

sm

Mr Strong-G Magloire (Nèg Andeyò)

Natif de « Nan Café », 3ème section communale d’Anse-à-Galets, il est surnommé « Nèg Andeyò ». Ce nom est tiré de son titre à succès intitulé « Nèg Andeyò » dont la vidéo a été vue environ 2 000 fois par les youtubeurs. Mr. Strong-G est l’un des jeunes artistes gonâviens les plus productifs en 2018. Aucun autre chanteur n’a pas fait mieux que lui.  Son nouvel opus « Jou a poko rive » composé de 15 chansons a retenu l’attention de plus d’un. En plus de ses collaborations avec des artistes comme J-Perry, Michael Brun etc il s’est imposé dans la Capitale avec nombreuses affiches. 24 décembre dernier, le rappeur a mis un feu d’animation à Karibe Hôtel. Il a livré une prestation exceptionnelle à K22 Night Club des Etroits, la Gonâve. Ce soir 30 décembre 2018 il a partagé la scène avec Biwastar, Zomò… Bref, à part des artistes gonâviens comme Damarco, Halee Hollywood…rares sont ceux qui sont parvenus à sortir un album. Mr. Strong-G, un talent très prometteur et qui monte en puissance.

 

Crédit photo : Facebook. 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s