Haïti, l’Hispaniola d’autrefois

Joseph Valdeau étudiant finissant en Sciences Économiques

Haïti qui était autre fois Hispaniola (petite Espagne) de part sa beauté, ses ressources naturelles (mines d’or), de ses grandes plantations de canne-à-sucre, de café, de coton, de cacao etc.

Avec le temps, elle est devenue la perle des Antilles qui à ce moment-là recevait la plus grande part des touristes, par rapport à ses activités économiques. En d’autres termes Haïti était *un doux réfuge*. Et voici des et des siècles ont passé l’économie de ce pays est désastreuse au point qu’aujourd’hui on a besoin au minimum 80-85 gourdes pour $ 1US.

Cette dépréciation est la résultante d’une stagflation et une stagnation sans écarter des mauvaises politiques de gouvernance. Une crise économique que ce pays n’a jamais connue dans son histoire, un déficit budgétaire d’environ 10M de gourdes seulement pour le premier trimestre de l’année fiscale 2019-2019.

La banque centrale semble avoir perdu le contrôle de l’économie monétaire. En se référant à des décisions de politique, Open Market que la Banque Centrale a appliqué à deux reprises cela n’apporte rien comme effet. Cette politique est inefficace, il fallait que la BC applique d’autre politique en vue de réguler l’économie monétaire. Et on se pose ces questions: Que peut faire la Banque Centrale pour remédier à cette situation?

Que peut faire le gouvernement pour remédier à son tour à la crise économique actuelle que connaît le pays pour éviter le pire?

Valdeau Joseph crédit photo

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Cadet Gessica dit :

    Haiti aujourd’hui, Haiti demain quel avenir?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s