La Gonâve : Mesgueto, l’artiste le plus gonâvien

Don M

L’artiste Mesgueto

Parmi les artistes gonâviens, il y en a un qui a toujours rêvé projeter une image positive de l’île à travers ses chansons. Depuis quelques temps, Mesgueto met la gonâve au centre de ses projets.

« Manjè d bourik », c’est le nom que les habitants de la Grande terre attribuaient aux gonâviens, autrefois. Il y a plus de 25 ans. Si cela a été une honte pour certains, c’est en tout cas ce qui a servi de leitmotiv à l’ancien chanteur de « Emo Mizik ». « Tout ce que je fais, je le fais au nom de la Gonâve, parce que j’ai toujours voulu faire la fierté de ma terre natale », explique celui qui a commencé à chanter à l’église Baptiste d’Anse-à-Galets.

De son vrai nom Blanc Meseguet Chery Wilief, Mesgueto est un artiste Gonâvien qui lutte pour rendre l’île plus visible. Âgée de 37 ans, il a vécu son enfance dans les rues de Cité-Bourgeoise. C’est suite à son passage à Port-au-Prince et pendant son retour à la Gonâve qu’il a fondé avec ses amis « la Voix de la Gonâve ». Cette jeune formation musicale n’a pas fait long feu et le chanteur allait former « Emozim » avant la naissance de « Emo Mizik ». Actuellement figure de proue de la formation « Deal Mizik », l’objectif reste de même : promouvoir la musique gonâvienne.

Don

Mesgueto et Biwastar

En effet, Mesgueto n’abandonne jamais. Et il façonne toujours une image originale juste pour satisfaire son public. Pourtant peu de personnes appréciaient ses œuvres. Ce n’est qu’en 2014 que la star de Deal Mizik allait connaitre son plus grand succès à travers son hit intitulé : « Lagonav, (se peyi mwen)». Après plusieurs années de carrière. Le compère de Biwastar a enflammé la scène lors du passage du gouvernement haïtien à la Gonâve dans son programme « Gouvènman Lakay ou ». C’était à Bas-asile, sous l’administration Marthely/Lamothe. Ces derniers n’ont pas fini de lui encensé. Alors que ce titre à succès était déjà sorti en 2012. Dans cette chanson, l’artiste fait une description géographique de sa terre natale. Il peint ce tableau avec les belles plages de l’île, ses belles mers et leurs fruits. Le transport maritime qui malgré tout a une portée touristique, selon plus d’un. S’ajoute à cela, tout ce qui peut susciter le désir de visiter l’île d’Idson Saint-Fleur. Un vrai travail de pro qui immortalise et rend l’artiste plus populaire tant localement et nationalement.

Don Msss

Mesgueto avec une couronne sur sa tête

Ainsi, Mesgueto qui se dit être fier de son travail promet de poursuivre son aventure dans cet univers musical. «Aujourd’hui le rêve est concrétisé. Parce qu’à la Gonâve quand on dit Mesgueto, c’est déjà une icône dans la musique gonâvienne. À part une minorité, tout le monde me connait », se réjoui-t-il. Ce personnage qui laissera son nom dans le patrimoine de la musique haïtienne annonce plusieurs morceaux qui seront disponibles dans les mois à venir.

Facebook crédit photo.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s